•  

     

     

    Le siffleur et son chien

     

     

     

     Encore plus vieux !!! 1905
     
     
     
     Je me souviens que mon frère aîné sifflait cet air et j'étais toute gamine.
     
     
     
     
     

    12 commentaires
  •  

     

    C'est ce qui est prévu pour nous en cette nouvelle journée
     Il faut de l'eau , alors ne soyons pas tristes
     et acceptons ce don du ciel.

    9 commentaires
  •  

     


    15 commentaires
  •  

     


    11 commentaires
  • L'été indien!
    Ici nous disons aussi l'été de la Saint Michel.
    Et comme mon homme a pour prénom Michel,
     je ne peux que m'en souvenir.
     Et puis ce jour-là, il y a un certain nombre d'années,
    Nous nous unissions pour le meilleur et pour le pire!!!
     

    16 commentaires
  •  

     

     

      
    Willy Clément (1918-1965), baryton
    A une époque hélas révolue, la Radio française disposait d’un service exclusivement consacré à l’opérette. On enregistrait alors à tour de bras, avec un orchestre maison et une équipe de chanteurs roués à toutes les finesses de ce genre « mineur » dont de nos jours, trop souvent, seuls les interprètes sont « mineurs », voire minables, même dans les meilleurs théâtres français. Louis Ganne, André Messager (dont il nous offre l’air « Cahin-caha » de Véronique avec la délicieuse Liliane Berton), Reynaldo Hahn naturellement (autant à l’aise dans le très-sérieux que dans le plus facétieux, alors que l’on ne retient que cette dernière facette de son art de nos jours, quel dommage…), Beydts, Maurice Yvain et tant d’autres.
        Le baryton Willy Clément (1918-1965) prête sa voix de velours, sa diction impeccable et son style exquis à toutes ces perles – sachant qu’il n’était en rien spécialisé dans l’opérette : on l’entend aussi dans Pelléas et Mélisande, Roméo et Juliette, La Bohème, La Flûte enchantée et tout le répertoire lyrique de l’époque ! L’on disait de lui qu’il savait se fondre dans tous les rôles avec le même bonheur, autant vocalement que théâtralement – il fit d’ailleurs de nombreuses incursions au théâtre dans de grands classiques –, et qu'il était tout autant à l’aise dans l’opérette que dans l’opéra dramatique. C’est une leucémie qui le faucha en pleine gloire à l’âge de 46 ans…
    Source: Abeille musique
     
    Je me souviens dans les années 52/58 tous les dimanches après-midi, à la radio, mon père ne ratait jamais l'Opérette ou l'Opéra qui passait. Le poste était dans la grande cuisine où nous faisions nos devoirs quand nous étions au collège avec ma soeur. Et le Baryton était Willy Clément. Quelle voix!  Elle m'avait marquée, alors que je n'étais qu'adolescente. C'était si beau! Pas de télévision alors l'imagination faisait le reste!
     

    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Mon amie et ancienne collègue de travail Josette Rispal chante à merveille ,

    jugez-en par vous-même.

    C'est une femme extraodinaire.

    Une artiste!.

    Non seulement elle chante,

    mais elle peint 

    et écrit des romans policiers!

    Elle est très active!

    Et puis elle a passé sa passion du chant à sa fille

    qui en a fait, elle, son métier dans l'art lyrique.

    Si cela vous plaît voici deux autres chansons enregistrées

    par son amie Marie-Hélène, un pro elle aussi!

     


    10 commentaires

  • 8 commentaires

  • 8 commentaires

  • 6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique