•  

       Un message de la part de Rose: Les chats du Maquis 

      http://leschatsdumaquis.over-blog.com/

    Bonjour les amis,

     

     Une fois n'est pas coutume...

    Aujourd'hui, je viens vous parler d'Annie, normande installée à Agadir au Maroc, un des membres fondateurs de l'
    Association Chiens & Chats du Bled

    Elle propose sur son blog de ravissantes créations en bois au profit de son association, créées par son amie Joëlle, une fée "chantourneuse et brodeuse de talent" (sa boutique Créajobois)

    Alors si vous voulez donner un coup de pattes à notre amie Annie, allez faire un tour sur la page consacrée aux ventes ; il y a franchement de bonnes idées cadeaux pour Noël notamment pour les enfants ; et si vous ne trouvez pas votre bonheur vous pouvez faire une commande spécifique auprès de Créajobois qui l'exécutera et reversera une participation à l'Association Chiens & Chats du Bled

    Quant à nous, Les Chats du Maquis, notre fée à nous, Sereine, a toujours    des cartes à vendre au profit de nos petits maquisards

    Je sais, je sais, ce genre de mails n'est jamais le bienvenu ; il a la fâcheuse habitude de déranger mais en même temps qu'est-ce que sont 5, 10, 15, 20 ¤ lorsqu'il s'agit d'apporter sa contribution aux associations qui se démènent pour apporter un peu de réconfort aux chats et chiens laissés pour compte sur notre planète... "Même" 3 ¤ multipliés nous offrent un grand soutien

    Si vous n'êtes pas intéressés, voulez-vous faire suivre ce mail à vos contacts ? Pourquoi pas relayer sur vos blogs ? ; ceux qui ont des enfants et petits-enfants autour d'eux seront séduits par les sensibles créations de Joëlle pour les Chiens & Chats du Bled et/ou par les cartes de l'Ecrichien pour Les Chats du Maquis

    Mille mercis par avance de vous sentir concernés et de ne pas jeter ce mail.

     

     

     Voilà Rose, j'ai passé ton message..



     


    10 commentaires
  •  

     


    13 commentaires
  •  

      J'ai emprunté cet article à Josiane 

     

    De temps en temps les gens me disent « …. voyons, c’est juste un chien » ou « tu en dépenses de l’argent « juste pour un chien »….

         Ils ne comprennent pas les distances parcourues, le temps passé ou les coûts que ça implique pour « juste un chien ».

         Pourtant, plusieurs des moments dont je suis le plus fier sont survenus à cause de « juste un chien ».

         J’ai passé bien des heures avec, pour seul compagnon, « juste un chien » et je ne me suis jamais senti moindrement seul.

         Certains de mes moments les plus tristes sont survenus à cause de « juste un chien » et, dans ces jours sombres, le doux contact de « juste un chien » m’a donné du réconfort et permis de traverser la journée.

         Si vous, aussi, pensez que c’est « juste un chien » alors vous comprendrez probablement des phrases comme « juste un ami », « juste un lever de soleil » ou « juste une promesse ».

    « Juste un chien » apporte dans ma vie la véritable essence de l’amitié, de la confiance et d’une joie passionnée.

    « Juste un chien » fait ressortir la compassion et la patience qui fait de moi une meilleure personne.

    A cause de « juste un chien » je me lèverai de bonne heure, prendrai de longues marches et regarderai vers le futur.

         Alors pour moi et les gens comme moi, ce n’est pas « juste un chien «  mais l’incarnation de tous les espoirs et rêves du futur, le doux souvenir du passé et la pure joie du moment.

    « Juste un chien » fait sortir ce qu’il y a de bon en moi et me détourne de mes pensées et des problèmes de la journée.

    J’espère qu’un jour ils pourront comprendre que ce n’est pas « juste un chien » mais l’être qui m’a donné l’humanité et qui m’a préservé de n’être que … » juste un homme « .

     

    Alors la prochaine fois que vous entendrez la phrase « juste un chien »… souriez parce que c’est   «juste qu’ils n’ont pas compris ».

    Publié dans « Versatile Hunting Dog Magazine » en février 2006  d'un auteur inconnu

     

    et idem si vous entendez

    « juste un chat, juste une cocotte, juste une rate, juste un zoizeau» 

    Ils n'ont  rien compris à l'amour qui a été partagé .

    Ca c'est Josiane qui a rajouté ça et je suis d'accord avec elle.

    J'ai piqué cet article chez elle:

    http://tachka.over-blog.fr/

     

    http://tachka.over-blog.fr/


    18 commentaires
  •  

     

     

    Hier soir ,

    j'ai appris le décès du Bonhomme,

     le papa de Jules, Jules de Beauregard.

    Il écrivait si bien,

    et racontait si bien la vie de ses félins

    La Madame a écrit quelque chose de très gentil ici:

    link

    Je suis très triste pour toute cette petite famille.

     Il est parti rejoindre les petits qu'il a tant aimés.

    Je leur souhaite un grand courage!

    Une pensée pour lui!

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    LINOTTE . Dérivé de lin, parce que cet oiseau apprécie les graines de lin.
    Oiseau passereau de la famille des Fringillidés, au plumage gris fauve, au chant mélodieux.
    Le mâle de la linotte a la tête et la gorge ornées de rouge en période nuptiale.
     Avoir une tête de linotte, être très étourdi, écervelé.
    C'est une tête de linotte, une personne qui manque de mémoire, de bon sens, de jugement.
    L'oiseau est petit, sa tête aussi.
    Ce qui ne veut pas dire que cet oiseau n'ait pas de bon sens.

    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     C'est Josiane,  le blog de Tachka
    Qui m'a fait découvrir cette chanson.

    11 commentaires
  •  

      11

    Les passagers de la Planète Terre


    "Avoir davantage pitié des bêtes que des hommes,

    c’est pas très bien vu chez les hommes.
    C’est considéré comme une sorte de désertion, de
    trahison, voire de perversion ou d’infirmité mentale.
    Mais bon dieu, nous sommes hommes par hasard.
    Tant mieux, j’aime bien comprendre le monde.
    Et c’est justement parce que je suis homme que je puis
    transcender cet instinct grégaire, irréfléchi, purement animal qui fait
    se serrer les coudes aux hommes,

    les incite à diviniser l’homme
    par-dessus toute créature.
    Réflexe spontané, réflexe normal.
    Normal chez une oie, chez un phoque, chez un hareng.
    Un homme devrait aller plus loin.
    C’est parce que j’essaie d’être vraiment, pleinement homme,
    c’est-à-dire une bête avec un petit quelque chose en plus, que je mets
    sur un pied d’égalité ce qui est homme et ce qui ne l’est pas.
    M’emmerdez pas avec votre st François d’Assise,

    j’ai pas de paradis à gagner.
    Mon amour des bêtes est bien autre chose qu’un attendrissement
    devant le mignon minet, bien autre chose qu’une lamentation devant les
    espèces, j’m’en fous, je ne suis pas collectionneur d’espèces, des
    millions d’espèces ont disparu depuis que la première lave s’est figée.
    Seuls m’intéressent les individus.
    Mon horreur du meurtre, de la souffrance, du saccage,

    de la peur infligée fait de ma tranche de vie
    une descente aux enfers.

    Nous tous, les vivants, ne sommes-nous donc pas des
    passagers de la même planète ? L’homme n’a pas besoin de ma pitié : il a
    largement assez de la sienne propre.
    S’aime-t-il le bougre !
    La littérature, la religion, la philosophie, la politique, l’art, la
    publicité, la science même n’intéressent les hommes que lorsqu’ils les
    mettent au premier plan, tous ne sont qu’exaltation de l’homme,
    incitations à aimer l’homme, déification de l’homme.
    Les bêtes n’ont pas, si j’ose dire, la parole.
    Elles n’ont pas d’avocat chez les hommes.
    Elles ne sont que tolérées.
    Tolérées dans la mesure où elles sont utiles,

    ou jolies, ou attendrissantes. Ou comestibles.
    Les hommes les ont ingénieusement classées en animaux «utiles»

     et animaux «nuisibles».
    utiles ou nuisibles pour les hommes, ça va de soi.
    Les chinois ont patiemment détruit les oiseaux

    parce qu’ils mangeaient une partie du riz
    destiné aux chinois.
    De quel droit les chinois sont-ils si nombreux
    qu’il n’y a plus de place pour les oiseaux ? du droit du plus fort, hé
    oui ! voilà qui est net !
    Ne venez plus m’emmerder avec votre supériorité morale.
    Ni avec vos bons dieux, faits à l’image des hommes,
    par les hommes, pour les hommes.
    Si les petits cochons atomiques ne
    mangent pas l’humanité en route, il n’existera bientôt plus la moindre
    bête ni la moindre plante « nuisible » ou « inutile ».
    Le travail est déjà bien avancé et le mouvement s’accélère.
    La mécanisation libèrera -peut-être- l’homme du travail « servile ».
    elle a déjà libéré le cheval : il a disparu.
    On n’a plus besoin de lui pour tirer la charrue,
    il n’existe quasiment plus à l’état sauvage, adieu le cheval.
    Oui, on en gardera quelques-uns, pour jouer au dada,

    pour le tiercé, pour le ciné, pour la nostalgie.
    L’insémination artificielle a déjà réduit l’espèce «bœuf»

    à ses seules femelles.
    Un taureau féconde -par la poste- des millions de vaches.
    Oui, on s’en garde quelques-uns pour les corridas,
    spectacle d’une «bouleversante grandeur» où l’homme, intelligence «sublime», affronte la bête, les yeux dans les yeux …
    Oui, on se garde quelques faisans, quelques lapins, quelques cerfs …

    pour la chasse.
    On se garde quelques éléphants pour que les petits merdeux aillent les voir
    dans les zoos,
    et quelques autres dans des bouts de savane pour que les
    papas des merdeux aillent y faire des safaris-photos après le déjeuner d’affaires.
    On se garde quelques perroquets en cage pour décorer le salon.

    Pourquoi je m’énerve comme ça ?
    Parce que je les voudrais semblables à ce qu’ils se vantent d’être, ces tas : un peu plus, un peu
    mieux que les autres bêtes.
    Mais non, ils le sont, certes, mais pas assez.
    Pas autant qu’ils croient. A mi-chemin. Et à mi-chemin entre ce
    qu’est la bête et ce que devrait être l’homme, il y a le con.
    Et le con s’octroie sans problème la propriété absolue de la Terre

     et de tout ce  qui vit dessus, et même l’univers entier,

    tant qu’une espèce plus forte
    ou plus avancée techniquement mais tout aussi con ne l’aura traité
    lui-même comme il traite ce qui lui est « inférieur ».
    « Inférieur ». rien que ce mot !"

    François Cavanna

     

     

    J'ai reçu ce texte de Rose , Les chats du Maquis.

    Merci à elle de le faire circuler.





    8 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    N'est-elle pas adorable cette madame Pinson?
    et monsieur Pinson, bien gourmand, ma foi!

    12 commentaires
  •  

     

      11 août 2011

      J'ai "piqué" cet article chez Josiane: le blog de Tachka

    http://tachka.over-blog.fr/

    h-20-2180265-1281458439

    8 commentaires
  •  

     

     

    DSC02837

     

     

    Je vous présente Dahlia!

     

    Là, elle est aux pieds de mon mari, donc on voit que ce n'est pas un grand gabarit!

    Croisée Berger et "quelque chose d'autre" ...

    Cela faisait six mois qu'elle attendait au refuge qu'on veuille bien l'adopter.

     Personne n'en voulait:

     moche et surtout noire!!!

    Et pourtant c'est une petite puce qui avait tellement besoin qu'on s'occupe d'elle!

    Adorable.

    Bon! qui l'a adoptée?

    Notre fille!

    Depuis le départ de son vieux Boby, elle attendait l'occasion.

    C'était tout à fait ce qu'elle voulait, sauf ....

    sauf...

    qu'elle voulait une vieille petite mère malheureuse!

    Et elle a deux ans.

    Très joueuse!

    Elle vivait avec deux autres chiens, l'un est mort sous les coups de son maître,

    la 2ème plus jolie sans doute a été adoptée aussitôt

    mais elle, était laissée pour compte!

    C'était un cas de maltraitance,

     la femme de la maison subissait le même sort que les trois chiens.

    L'homme a été condamné à six mois "avec sursis",

    mais il n'a pas été fait mention qu'il avait tué un chien!

    Nous l'avons "livrée" à notre fille Vendredi après-midi,

    c'était son cadeau d'anniversaire!!

    C'était d'ailleurs dans le refuge la seule qui acceptait les chats

    et dans la maison il y en a cinq !!!

    Elle a découvert le plan d'eau et va se prendre un bain quand ça lui plaît,

    sauf qu'après elle sent la grenouille !!!

    Dahlia bis2011 07 03

     

     Alors? Moche Dahlia?

    Patricia l'a surnommée : ma louve !!!!

    Elle dit qu'elle aurait été mieux dans une famille avec des enfants.

    Sauf que personne n'en voulait.

    Alors?

    C'est elle qui a gagné le gros lot!

     Seulement  tout le monde reprend le travail

    et elle va se retrouver seule à la maison avec les chats.

    Pourvu qu'il n'y ait pas de dégats quand elle va renter le midi!

     

     

     

     


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique